Article : Le poids de forme (Surpoids et Souspoids)

Le poids de forme (Surpoids et Souspoids)

Partager sur FaceBook
Isabelle JAMIN / Théme : Naturopathie
Plublié le Mer. 29 Oct. 2014 à 10:27
Mis à jour le : Sam. 24 Jan. 2015 à 14:20
 

Qu'appelle-t-on poids de forme?

Le poids de forme correspond au poids dans lequel l'individu se sent bien, tant d'un point de vue physique que psychologique. A ce titre, on peut l'assimiler au poids de santé, celle-ci étant définie comme un état de complet bien-être physique, mental et social.

Idéalement, c'est le poids de ses 20 ans, en bonne santé et actif. Il est fonction bien sûr  de la morphologie (ossature et masse musculaire), en bonne partie héréditaire, de l'âge et du sexe.

En résumé, c'est le poids qui permet de bouger sans essoufflement, qui correspond à une image de soi satisfaisante et qui est stable.

Quid de l'IMC?

L'IMC ou Indice de Masse Corporelle est une valeur qui détermine la corpulence d'une personne. Il a été conçu pour évaluer les risques liés au surpoids. Il tient compte de la taille et de la masse (IMC= taille / masse xmasse, la taille étant en cm et la masse en kg).

La valeur obtenue permet de se situer dans des fourchettes statistiques qui évoluent de "famine" à "obésité morbide".

Si on peut facilement comprendre que l'obésité et encore plus l'obésité morbide s'éloigne de l'état de santé, appartenir à un autre groupe n'est pas pour autant synonyme de poids de forme.

Les causes du surpoids

On peut incriminer 4 causes principales: l'alimentation, la sédentarité et le manque d'activité physique et la flore intestinale.

Le comportement sédentaire

La sédentarité ne représente pas seulement une activité physique faible ou nulle, mais correspond à des occupations spécifiques dont la dépense énergétique est proche de la valeur de repos: regarder la télévision ou une vidéo, travailler sur l'ordinateur, lire...

La sédentarité ou l'inactivité physique est considérée comme un élément fondamental de la prise de poids.

Ce comportement sédentaire est lié au gain de poids également par son association avec d'autres comportements tels que les apports alimentaires, l'alcool, le tabac...

L'activité physique

Une activité physique d'intensité modérée et  régulière est nécessaire pour augmenter l'utilisation des lipides contenus dans le corps. Les dernières études considèrent que cette activité quotidienne doit être de 45 à 60 mn. Un temps inférieur, proche de 30 mn et souvent cité comme référence, permet  la prévention des risques cardiovasculaires.

Une activité physique d'intensité élevée aura le même effet en 2 à 3 fois moins de temps, et en plus améliorera considérablement la capacité respiratoire de l'organisme.

L'alimentation

L'oubli des grands principes de l'alimentation humaine, la suralimentation, les aliments de confort (aliments industriels, plats préparés) et l'abus des boissons de type café, sodas, boissons alcoolisées... ont aboutit à une accumulation de graisse, de déchets et de toxines et à une mauvaise digestion dont les conséquences sont outre le surpoids, un inconfort digestif et un déséquilibre propice aux maladies dites civilisationnelles (diabète, maladies cardio vasculaires, cancers...).

Le microbiote intestinal

Moins connue, cette cause intervient vraisemblablement en grande partie dans ce qu'il faut bien appeler l'épidémie d'obésité.

Le microbiote est l'ensemble des communautés bactériennes complexes spécifique à chaque individu. Des études récentes mettent en lumière que le microbiote d'une personne obèse est différent d'une personne non obèse. 

Travailler sur la santé intestinale parait donc une des solutions à mettre on oeuvre pour lutter contre le surpoids.

Et la maigreur?

On parle beaucoup de l'excès de poids mais beaucoup plus rarement de la maigreur.

Si parfois elle est entretenue, elle est souvent involontaire et ne correspond plus alors au poids de forme.

Sans parler des problématiques de l'anorexie mentale, hors de mon propos ici, le "sous-poids" peut être tout aussi difficile à éliminer que le surpoids.

Dans ce cas de figure, l'activité physique adaptée peut amener à une prise musculaire, certes; mais il est intéressant de se pencher sur la santé intestinale également. En effet, en cas de déséquilibre de la flore ou de problématique de la muqueuse, l'assimilation des nutriments ne s'effectue pas correctement et empêche la prise de poids. Dans ce dernier cas ,les déficits en minéraux, en vitamines et en oligoéléments sont fréquents. 

Quelles solutions?

La connaissance des causes permet de trouver facilement les remèdes.

Il s'agit le plus souvent de réformer son mode de vie.

Pratiquer une activité physique et diminuer la sédentarité

Comme vous l'aurez compris, pratiquer une activité physique modérée chaque jour est primordiale. En plus de permettre une baisse de poids, elle va stimuler l'élimination des toxines et amener davantage d'oxygène à l'organisme, ce qui favorisera le fonctionnement cellulaire.

Mais pratiquer l'activité physique sans diminuer le comportement sédentaire est finalement peu efficace. Il s'agit cette fois de diminuer le nombre d'heures passées assis et plus ou moins immobile. Se déplacer à pied, monter les escaliers, pratiquer le jardinage ou le bricolage, faire le ménage, faire des exercices d'assouplissement, de respirations ... la liste est longue des occupations non sédentaires!

L'alimentation

Cause primordiale mais non unique. Retrouver une alimentation correspondant à la biologie humaine et à l'activité quotidienne est garant d'un retour au poids de forme.

Qu'appelle-t-on alimentation humaine? 

Le développement de l'agriculture intensive et de l'industrie agro-alimentaire a modifié radicalement le mode de vie et les habitudes alimentaires: 

  • diminution de la consommation de fruits et de légumes, de légumineuses et de céréales complètes
  • diminution de la consommation d'huiles non raffinées, riches en acides gras de qualité
  • augmentation de la consommation de produits sucrés et salés
  • augmentation de la consommation de viande et notamment de viandes rouges
  • augmentation de la consommation de produits laitiers

Or notre organisme n'a pas eu le temps de s'adapter aux transformations de l'alimentation moderne: raffinage, additifs, modes de cuisson...

S'alimenter en prenant soin de sa santé passe donc par une prise de conscience de ce qu'on mange: on est ce qu'on met dans notre corps!

Alors autant y mettre des nutriments de qualité, le moins transformés possible, en tenant compte de nos besoins réels: des fruits  et des légumes, peu de viande, des céréales demi complètes ou complètes si on les supporte (riz, pâtes, pain...), huiles de première pression à froid, de qualité biologique pour éviter les pesticides solubles dans les graisses... 

Enfin, il est nécessaire pour conserver la qualité des aliments de privilégier les modes de cuisson doux: vapeur, tajine, à faible température. Et de manger à sa faim et non sans faim (sans fin?).

La santé intestinale

Si la réforme alimentaire peut être accompagnée par un professionnel de santé, seul ce dernier est à même d'apprécier les signes résultant d'un désordre lié au microbiote intestinal.

 

En conclusion, retrouver son poids de forme nécessite une prise de conscience et de la responsabilité individuelle, voire des efforts!

 

 

Partager sur FaceBook

5 derniers articles

  • Déterminante Santé

    Article intéressant paru sur internet et qui interroge la pertinence de la toute puissance du médecin. J'apprécie la simplicité de l'argumentaire (la plupart du temps...) et je me dis qu'il y a moyen de travailler en bonne intelligence avec les médecins, en amont ou en complément de leur travail.

    Découvrir : Déterminante Santé
  • Les usages méconnus de l'eau (1) : les usages externes

    L'usage de l'eau pour faire de la santé est trop souvent relié à l'usage de la boisson ou à celle des cures thermales. En fait, ses usages sont multiples, simples et peu coûteux.

    Découvrir : Les usages méconnus de l'eau (1) : les usages...
  • Comprendre le cancer

    Le cancer est une maladie malheureusement de plus en plus courante. Elle n'est pas pour autant une fatalité, et bien des éléments de notre hygiène de vie sont des facteurs aggravants sur lesquels il est possible d'agir.

    Découvrir : Comprendre le cancer
  • Objectif Bien Être - Edition 2016 - 2017

    7 Ateliers : relaxation, exercice physiques, beauté pour s'accorder du temps à soi et cultiver son bien être au quotidien

    Découvrir : Objectif Bien Être - Edition 2016 - 2017
  • La cure détox de printemps

    De plus en plus de personnes savent qu'au printemps, c'est le moment de faire une cure de détox. Mais au fait, pourquoi? A quoi cela peut-il bien servir? Et comment procéder?

    Découvrir : La cure détox de printemps

Dans le même thème

Isabelle JAMIN

Praticienne de Santé - Naturopathe
Accompagnante Psycho-Emotionnelle

Logo Naturabelle Naturabelle

Informations

Téléphone
06 64 87 29 90
 

Cabinet de consultation

Adresse
64 rue Jean Bernard
55000 BAR LE DUC
Meuse
Marne
Haute-Marne
Meurthe-et-Moselle

Plan - Accès

 
© Isabelle Jamin - Naturabelle - Naturopathe-iridologue ISUPNAT (Institut Supérieur de Naturopathie Paris) - Accompagnante Psycho-Emotionnelle et Développement Personnel (Qui je suis... / Mon parcours). Experte en nutrition, gestion de stress, hygiène de vie (vie personnelle et qualité de vie au travail), formée en micro-nutrition. Techniques de massage et relaxation.
Spécialisée dans la préparation, le suivi et la récupération sportive.
Conférencière grand public, entreprises et associations sportives. Rédactrice de contenus Internet pour des organismes professionnels de santé.
Cabinet facilement accessible depuis Bar-le-duc, Verdun, Commercy, Saint-Mihiel, Ligny-en-Barrois, Clermont-en-Argonne, Revigny-sur-Ornain, Sainte-Ménehould, Vitry-le-François, Saint-Dizier et Joinville