Article : Le microbiote et ses fonctions essentielles

Le microbiote et ses fonctions essentielles

Partager sur FaceBook
Isabelle JAMIN / Théme : Actualités
Plublié le Lun. 10 Juin. 2019 à 16:19
 

Un microbiote est un ensemble de micro-organismes, bactéries, champignons, virus, qui vivent dans un environnement donné. Dans notre corps et à la surface de celui-ci, il existe différentes populations de micro-organismes sur chaque surface en lien avec l'extérieur, on parle donc des microbiotes et non du microbiote : celui du nez, de la peau, du vagin, de l'intestin, de la bouche...

Ces différentes populations coexistent et ont un rôle essentiel dans la protection de notre organisme : elles luttent contre des hôtes indésirables ou leur empêchent l'accès de notre organisme en occupant le territoire, et travaillent conjointement avec le système immunitaire.

C'est un monde fascinant, étudié depuis quelques années maintenant, et qui nous invite à une compréhension différente de notre santé.

Les différents microbiotes se constituent dès la naissance au contact de la flore vaginale lors de l'accouchement, puis évoluent de façon progressive en fonction de l'environnement (localisation géographique et climat associé), du style de vie (alimentation, produits cosmétiques...), des médicaments utilisés... Interviendront aussi dans cette évolution l'âge, le sexe et les facteurs génétiques. Chaque individu a donc des microbiotes uniques.

En résumé, nous abritons des micro-organismes "amis", on dit commensaux et parmi eux se glissent parfois des "ennemis", appelés pathogènes qui quand ils se multiplient déclenchent désagréments ou pathologies.

Voyons plus précisément les fonctionnalités des microbiotes au travers de deux exemples :

L'exemple du microbiote cutané

La quantité et les espèces de bactéries varient en fonction de la zone cutanée, suivant que la peau est sèche ou humide ou grasse. Ce microbiote a plusieurs fonctions, notamment il contribue à l'odeur de la peau et a un rôle de défense en participant à la barrière cutanée et en régulant le système immunitaire. Comment ça marche ? Les bactéries présentes dans la peau et à sa surface protègent l'hôte contre une colonisation par des bactéries pathogènes en rentrant en compétition pour les nutriments, et en sécrétant des toxines appelées bactériocines. Par ailleurs, elles "travaillent main dans la main" avec les cellules du système immunitaire et induisent une protection par celles-ci.  

On peut alors facilement imaginer que l'augmentation ou la diminution de la diversité bactérienne, appelée dysbiose, favorise le développement de bactéries pathogènes et / ou un dérèglement des défenses de la peau, et puissent être impliquée dans les maladies de la peau. 

On peut aussi en déduire qu'une peau trop propre (abus de lavages) puisse mettre en danger l'équilibre du microbiome cutané. 

L'exemple du microbiote intestinal

On sait que c'est au cours des 2 premières années de la vie que se met en place la plus grande partie du microbiote intestinal. Celui-ci va être façonné par les contacts avec sa mère (grossesse, accouchement, toucher, allaitement) et tout son entourage, et surtout influencé par son alimentation. Or cette flore intestinale joue un rôle majeur dans la mise en place des défenses immunitaires et dans la digestion. 

On sait aussi qu'il existe un lien étroit entre les cellules nerveuses de l'intestin et du cerveau, et que celles de l'intestin sont en relation avec le microbiote. 

Tout ce qui va agresser le microbiote intestinal aura donc des répercussions sur les défenses immunitaires (infections à tous les niveaux du corps, allergies...), sur la digestion (ballonnements, douleurs abdominales, troubles du transit...), sur l'humeur (anxiété, troubles du sommeil, migraines...). 

Quels sont les agresseurs ? Il s'agit des infections et en particulier des infections digestives comme les gastro-entérites, du stress, des antibiotiques mais aussi des anti-inflammatoires, des polluants environnementaux, de l'alcool, du tabac, des drogues... Tous ces éléments sont susceptibles de déséquilibrer le microbiote et entrainer une dysbiose. Si une dysbiose passagère se résout en quelques semaines, des agressions répétées peuvent entrainer une dysbiose durable et impacter la santé. 

Quelles solutions ?

Nous sommes responsables de bien des facteurs qui impactent nos microbiotes : le choix des cosmétiques, y compris savons et shampoings, celui de notre alimentation, la gestion de notre stress et de notre sommeil...

La naturopathie peut être d'une grande aide, pour apprendre ou réapprendre l'hygiène de vie saine, pour amener des éléments de choix dans ses pratiques alimentaires, et aussi pour rétablir la santé intestinale par l'usage de plantes, d'aliments voire de probiotiques. Elle est précieuse aussi pour accompagner les pathologies intestinales, améliorer les défenses immunitaires, restaurer le microbiote après une prise d'antibiotiques...

 

Partager sur FaceBook

5 derniers articles

  • Objectif Bien-Être 2017 - 2018

    7 Ateliers : relaxation, exercice physiques, beauté pour s'accorder du temps à soi et cultiver son bien être au quotidien.
    Le thème de cette nouvelle édition :
    Un chemin vers la détente et l'apaisement

    Découvrir : Objectif Bien-Être 2017 - 2018
  • Déterminante Santé

    Article intéressant paru sur internet et qui interroge la pertinence de la toute puissance du médecin. J'apprécie la simplicité de l'argumentaire (la plupart du temps...) et je me dis qu'il y a moyen de travailler en bonne intelligence avec les médecins, en amont ou en complément de leur travail.

    Découvrir : Déterminante Santé
  • Les usages méconnus de l'eau (1) : les usages externes

    L'usage de l'eau pour faire de la santé est trop souvent relié à l'usage de la boisson ou à celle des cures thermales. En fait, ses usages sont multiples, simples et peu coûteux.

    Découvrir : Les usages méconnus de l'eau (1) : les usages...
  • Comprendre le cancer

    Le cancer est une maladie malheureusement de plus en plus courante. Elle n'est pas pour autant une fatalité, et bien des éléments de notre hygiène de vie sont des facteurs aggravants sur lesquels il est possible d'agir.

    Découvrir : Comprendre le cancer
  • Objectif Bien Être - Edition 2016 - 2017

    7 Ateliers : relaxation, exercice physiques, beauté pour s'accorder du temps à soi et cultiver son bien être au quotidien

    Découvrir : Objectif Bien Être - Edition 2016 - 2017

Dans le même thème

Isabelle JAMIN

Praticienne de Santé - Naturopathe
Accompagnante Psycho-Emotionnelle

Logo Naturabelle Naturabelle

Informations

Téléphone
06 64 87 29 90
 

Cabinet de consultation

Adresse
64 rue Jean Bernard
55000 BAR LE DUC
Meuse
Marne
Haute-Marne
Meurthe-et-Moselle

Plan - Accès

 
© Isabelle Jamin - Naturabelle - Naturopathe-iridologue ISUPNAT (Institut Supérieur de Naturopathie Paris) - Accompagnante Psycho-Emotionnelle et Développement Personnel (Qui je suis... / Mon parcours). Experte en nutrition, gestion de stress, hygiène de vie (vie personnelle et qualité de vie au travail), formée en micro-nutrition. Techniques de massage et relaxation.
Spécialisée dans la préparation, le suivi et la récupération sportive.
Conférencière grand public, entreprises et associations sportives. Rédactrice de contenus Internet pour des organismes professionnels de santé.
Cabinet facilement accessible depuis Bar-le-duc, Verdun, Commercy, Saint-Mihiel, Ligny-en-Barrois, Clermont-en-Argonne, Revigny-sur-Ornain, Sainte-Ménehould, Vitry-le-François, Saint-Dizier et Joinville