Du sucre au diabète

01/11/2023 , Temps estimé de lecture : 2 mins

 
Article : Du sucre au diabète

Le sucre est fortement présent dans notre alimentation. Bien plus présent que parfois on ne le pense puisqu'il se présente dans les aliments au goût sucré, mais aussi dans les aliments contenant de l'amidon (céréales, féculents, légumineuses), mais encore dans bien des produits industriels.

Dans notre société où la sédentarité domine et où le sucre abonde, on a vite fait d'avoir trop de sucre. Et le corps doit se débrouiller avec. 

Heureusement, il a des solutions ! 

Stocker l'excédent de sucre

Quand la digestion est terminée et que le sucre abonde dans le sang, le pancréas sécrète de l'insuline dans le sang (insulinémie), ce qui permet de faire entrer le sucre dans les organes pour qu'il soit utilisé. Quant à l'excédent, il peut être stocké sous forme de glycogène, dans le foie et dans les muscles. Comme ça, en cas de manque de sucre dans le sang, il n'y a plus qu'à piocher dans les stocks ! 

Oui mais voilà, les stocks de glycogène sont limités. Peu importe, le corps a une autre solution. Il utilise le sucre pour fabriquer de la graisse. Et là, le stockage est infini… 

Et le diabète dans tout ça ? 

Le diabète, c'est quand il y a trop de sucre dans le sang et que le corps n'arrive plus à le faire baisser. On dit que l'organisme est en hyperglycémie. Il est important de savoir qu'au-delà d'un certain seuil, l'hyperglycémie est mortelle. C'est pour cela que l'organisme a mis en place des solutions pour la faire baisser. 

Seulement voilà, quand le pancréas travaille trop pour faire baisser la glycémie, il peut s'épuiser. D'autant plus que les organes peuvent devenir insensibles à l'insuline, ou moins sensibles, on parle de résistance à l'insuline. Du coup, comme la réponse attendue se fait attendre (baisse de la glycémie), le pancréas en fabrique encore plus. Et c'est comme ça qu'il s'épuise. On parle alors de diabète (type 2). 

Comment la naturopathie peut-elle agir ? 

Tout d'abord en donnant une meilleure connaissance de l'influence des aliments sur la glycémie

Ensuite, en donnant les clés pour rééquilibrer les différents apports alimentaires au sein d'une hygiène de vie globale incluant l'activité physique et la gestion de stress et des émotions (voire l'article côté esprit), et une baisse de poids si nécessaire. 

Enfin, le monde des plantes et de la micronutrition est fantastique et met à disposition de nombreux éléments pour améliorer la régulation de la glycémie et de l'insulinémie, en favorisant l'utilisation du glucose et diminuant la résistance à l'insuline. 

Ces conseils sont donnés dans le cadre de ce qu'on appelle le pré-diabète, ou d'un diabète débutant. 


Je rappelle que je ne suis pas médecin et non habilitée à établir un diagnostic ou interrompre un traitement médical. 

Cet article vous a été utile :

LE SUCRE : DU SURPOIDS AU DIABETE
LE SUCRE : DU SURPOIDS AU DIABETE
On l'aime, le sucre… Il nous réconforte, nous apaise, c'est notre ami. En vérité, pas tant que ça ! Il est responsable de bien des prises de poids et participe au syndrome métabolique (surpoids + hypertension + dyslipidémie + risque de diabète et de maladies cardio-vasculaires. On peut même en devenir accro. On en parle ?
jeudi 23 novembre 2023