L'anxiété : un trouble qui affecte le corps et l'esprit

01/12/2023 , Temps estimé de lecture : 3 mins

 
Article : L'anxiété : un trouble qui affecte le corps et l'esprit

Définition de l'anxiété

L'anxiété se manifeste par une inquiétude intense et irréaliste, souvent accompagnée de symptômes physiques, cognitifs et comportementaux. Lorsqu'elle devient excessive et persistante, elle peut évoluer en un trouble anxieux. Si le stress  renvoie communément à des réactions face à des situations de pressions environnementales, professionnelles, sociales ou familiales, l'anxiété a des racines personnelles plus profondes. Les personnes atteintes de troubles anxieux peuvent ressentir de l’anxiété la plupart du temps ou avoir des crises d’angoisse brèves et intenses, qui peuvent survenir sans raison apparente. 

Signes et symptômes

Il existe différents troubles anxieux, mais ils ont tous les mêmes caractéristiques : 

  • une peur irrationnelle et excessive;
  • un sentiment d’appréhension et un état de tension;
  • de la difficulté à accomplir les tâches quotidiennes ou un sentiment de détresse à l’idée de les accomplir.

Causes et facteurs de risque de l'anxiété

On ne sait pas exactement ce qui déclenche les troubles anxieux. Les recherches portent à croire que plusieurs facteurs seraient en cause : des facteurs génétiques, chimiques, et environnementaux interagissent pour déclencher l'anxiété. 

Facteurs génétiques

Si des membres de la famille ont des antécédents d'anxiété, cela peut augmenter le risque pour un individu de développer ce trouble.

Déséquilibres Chimiques Cérébraux

Les neurotransmetteurs, messagers chimiques du cerveau, régulent les émotions et le comportement. Les déséquilibres dans ces substances, tels que la sérotonine et la noradrénaline, sont souvent associés à l'anxiété. Un faible niveau de sérotonine, par exemple, est lié à des troubles de l'humeur, y compris l'anxiété.

Événements Traumatisants

Les expériences traumatisantes, qu'elles soient physiques, émotionnelles ou psychologiques, peuvent déclencher ou aggraver l'anxiété. Des événements tels que des accidents graves, des abus, ou des pertes importantes peuvent laisser une empreinte profonde, augmentant la vulnérabilité à l'anxiété.

Stress Chronique

Le stress prolongé peut être un catalyseur majeur de l'anxiété. Des exigences constantes au travail, des problèmes financiers, ou des relations tendues peuvent maintenir le système nerveux dans un état d'alerte constant. Cela peut épuiser les ressources physiologiques et contribuer au développement de l'anxiété.

Conditions Médicales

Certaines conditions médicales, telles que les troubles thyroïdiens, les problèmes hormonaux, ou les troubles neurologiques, peuvent être associées à l'anxiété. Les déséquilibres physiologiques peuvent influencer le fonctionnement du cerveau et contribuer à des symptômes anxieux.

Usage de Substances

La consommation de substances comme l'alcool, la drogue, ou la caféine peut aggraver l'anxiété. Bien que ces substances puissent initialement offrir un soulagement temporaire, elles peuvent perturber l'équilibre chimique du cerveau et contribuer à une anxiété accrue à long terme.

Effets sur la santé mentale, physique et comportementale

Sur la santé mentale

Le trouble anxieux se traduit par des pensées anxieuses et bien souvent de la rumination excessive, de l'anxiété d'anticipation et de l'irritabilité. 

Sur la santé physique

Il s'agit de manifestations physiques disproportionnées compte tenu du contexte, comme par exemple les palpitations cardiaques au simple fait de se trouver en un lieu comme un centre commercial, des tremblements, un étourdissement sans raison médicale, avoir le souffle coupé, des tensions musculaires… 

Sur le comportement

Une personne qui subit un trouble anxieux a tendance à éviter les situations génératrices de peur pour elle (comme conduire), adopte facilement des habitudes axées sur la sécurité, mais peut aussi distraire sa propre anxiété en parlant beaucoup par exemple, ou à l'inverse elle devient incapable de parler dans certaines circonstances. Cela peut être aussi le besoin de s'échapper de certains lieux. 

Des répercussions sur la vie quotidienne

Implications sur la vie familiale

L'anxiété peut créer des tensions familiales. Les personnes anxieuses peuvent avoir du mal à participer pleinement aux activités familiales, entraînant des sentiments de culpabilité et d'isolement.

Implications sur la vie professionnelle

Au travail, l'anxiété peut affecter la productivité et la qualité du travail. La peur constante de l'échec peut également être paralysante.

Implications sur la vie sociale

Sur le plan social, l'anxiété peut entraîner l'isolement, avec un évitement des interactions sociales par crainte du jugement des autres.

Aider une personne anxieuse à gérer son anxiété

L'aide de l'entourage

Écoutez attentivement sans jugement. La simple expression des inquiétudes peut soulager une partie du fardeau émotionnel. 

L'aide thérapeutique

  • Différentes approches permettent d'accompagner une personne souffrant de troubles anxieux. Elles ont comme visée d'aider la personne à reconnaitre son trouble, à la soutenir dans ses capacités à faire face. 
  • Certaines plantes (et médicaments) permettent de rééquilibrer la physiologie des neurotransmetteurs impliqués dans l'anxiété , notamment la sérotonine, la noradrénaline et le GABA. S'adresser à une personne compétente en phytothérapie est important pour éviter des erreurs et obtenir des résultats positifs. 

Mode de Vie Sain

  • Une alimentation équilibrée, un exercice régulier, et un sommeil adéquat peuvent contribuer à une meilleure gestion de l'anxiété.
  • Pratiques de Gestion du Stress : Des activités telles que la méditation, la respiration profonde, ou le yoga aident à réduire le stress et la tension physique.

En conclusion, l'anxiété est un défi complexe, mais le soutien de proches et des stratégies de gestion appropriées peuvent grandement contribuer à améliorer la qualité de vie d'une personne anxieuse.

Cet article vous a été utile :